Le géant de l'EDM, SFX, entrevoit une sortie de crise... | DJMAG France - Suisse - Belgique

La situation du géant américain continue de faire couler beaucoup d'encre. Sur le net, les médias et blogs spécialisés ont récemment parlé de faillite, mais la situation est un peu plus complexe que ça. Décryptage et mise au point !

On lit beaucoup de fausses rumeurs à propos de SFX Entertainment en ce moment, mais qu'en est-il vraiment de l'avenir de la société américaine, propriétaire de Beatport et de la majorité des plus gros festivals EDM internationaux ? 


photo : Afrojack et Robert F.X. Sillerman en Octobre 2013 lors de l'introduction en bourse de SFX Entertainment...


ECHEC BOURSIER

Il est toujours compliqué de décrypter la vie courante des sociétés cotées en bourse. Depuis son introduction au Nasdaq à l'automne 2013, SFX n'a cessé de voir la valeur de son titre dégringoler de manière spectaculaire. De 13 dollars, le titre a atteint ce 1er février sa valeur la plus basse, à 0,06 dollars l'action.

On vous en parle régulièrement dans le magazine, les désillusions de SFX sont un sujet de conversation majeur dans le petit monde des musiques électroniques, certainement car le symbole est très fort. En effet, bourse et musiques électroniques n'étaient pas, à la base, très compatibles, d'autant plus aux yeux de tous ceux qui définissent le deejaying comme une culture à défaut de l'assimiler à une énorme industrie, pourtant aujourd'hui valorisée à hauteur de 7 milliards de dollars…

PAS ENCORE DE FAILLITE...

Gérée par le milliardaire Robert F.X. Sillerman, la société SFX Entertainment est donc en grande difficulté depuis de longs mois, à cause d'une gestion pour le moins défaillante. Résultat, le groupe a dû reconnaître qu'il était en situation alarmante. Beaucoup d'observateurs (français notamment) l'ont décrit en état de faillite, sans pour autant réellement chercher à comprendre.

MAIS UN PLAN DE RELANCE...

Tyler Jensen, le responsable de la communication de SFX a apporté des précisions ce début de semaine, indiquant que la société était bel et bien entrée dans une période décisive, que l'on qualifierait en France de plan de sauvegarde. Cela passe par le gel d'une grosse partie du passif, à hauteur de 300 millions de dollars. Le plan de restructuration signé ce début de semaine inclut donc le gel de cette dette grâce à l'investissement d'un groupe de créanciers privés. 

"Ce plan d'accord est la preuve de la valeur et du potentiel de notre business, récompensant ainsi le professionnalisme des 600 employés qui incarnent SFX au quotidien. Evidemment, on ne s'attendait pas à vivre une situation financière aussi délicate mais ce plan nous permet de nous projeter dans l'avenir." a déclaré Robert F.X. Sillerman, qui a dans un autre temps annoncé qu'il cherchait dès aujourd'hui un nouveau CEO. 

AUCUN ÉVÉNEMENT ANNULÉ 

Ce qu'il faut avant tout retenir de ce plan de sauvegarde, c'est qu'il conforte SFX dans l'organisation de tous les événements qu'elle produit. A cet effet, ce sont près de 115 millions de dollars de trésorerie qui devraient être injectées à très court terme. Aucun festival n'est donc sous la menace d'une quelconque annulation, contrairement à ce qui a pu être écrit par certains médias.

Les festivals Tomorrowland, TomorrowWorld, Mysteryland, Sensation, Stereosonic, Electric Zoo, Nature One, Mayday, Decibel, Q-Dance, Awakenings, Disco Donnie Presents, Life in Color, Rock in Rio et React Presents, auront donc bien lieu en 2016. 

INCERTITUDE POUR BEATPORT

Quant à la plateforme Beatport, elle aussi propriété du géant américain, elle ne serait pas non plus menacée de fermeture, même si l'accord prévu avec Spotify n'a finalement pas abouti. Ce partenariat avec le leader suédois devait renforcer le repositionnement stratégique de Beatport sur le streaming opéré en 2015 à la surprise de beaucoup de labels… 

Evidemment, il faudra suivre l'évolution de la situation au jour le jour, sachant que le plan de restructuration dont nous parlons ci-dessus est évidemment soumis à la validation des tribunaux américains. 

 

 

Articles en relation

Commentaires